Dernier Cri

Dernier Cri remporte le Happy Hacking Day de la côte d'opale.

Un résumé de notre première participation aux Happy Hacking Days de la Côte d'Opale
robin 2017
Robin Komiwes
CTO, co-founder
23/11/2015

Le weekend du 15 novembre, une partie de l'équipe Dernier Cri a participé au premier hackhaton de la Côte d'Opale. Un hackathon est un évènement pendant lequel des développeurs, designers et porteurs de projets se réunissent sous forme d'équipes avec pour objectif de concevoir et développer une application dans un temps limité à partir d'un sujet connu, ou non, à l'avance. Au terme du temps imparti et bien souvent d'un pitch, un jury désigne généralement le ou les gagnants. Ce hackathon, co-organisé par la CCI Côte d'Opale, portait sur la thématique du tourisme et de la donnée. En effet, à l'instar de nombreuses régions de France, ces derniers souhaitent capitaliser sur leurs attraits touristiques. Le digital est levier évident pour arriver à ces fins

Notre analyse du tourisme digital

Nous avons abordé le concept à partir de deux constats simples. Nous étions de manière générale frustrés des guides touristiques qui demandent du temps. Les applications comme Tinder permettent aux générations sensibles au digital de se sentir libre d'accepter ou refuser du contenu quel qu'il soit. Nous avons donc souhaité proposer une expérience à partir de ce modèle. Le second est plus personnel. Pour les 5 ans de la société nous avons organisé un séminaire à Porto, où ni Robin, l'autre fondateur de Dernier Cri, ni moi n'avions mis les pieds. Pourtant familiers aux applications telles que Yelp ou Trip Advisor, l'organisation du weekend s'est rapidement transformée en supplice. La raison de cette impuissance est la conséquence d'un phénomène que nous avons constaté depuis quelque mois maintenant: La majorité des lieux, même légèrement subversifs, ou ayant reçu plus de 100 notations sur des réseaux tels que Yelp, tendent inexorablement vers la note de trois étoiles et demi sur cinq. Si vous connaissez le perchoir, le résultat est édifiant.

yelp_le_perchoir

Ce phénomène s'explique par le fait que tous les utilisateurs ont autant de pouvoir de noter arbitrairement chaque lieu. Ce concept de notation non pondéré aura tendance à nuire à mon expérience voir rendre l'application inutilisable. C'est d'ailleurs ce qui s'est passé pendant l'organisation de ce séminaire.

Le pitch

Notre volonté a donc été d'apporter une alternative aux applications telles que Yelp ou Trip Advisor ou aux livres tels que le Guide du routard.en nous focalisant sur les personnes n'ayant pas de temps et souhaitant du contenu sur mesure Nous avons donc présenté un concept d'agent touristique intelligent. L'utilisateur choisi successivement une série d'activités. Chaque choix conditionne le suivant de sorte qu'à partir d'une courte série de questions nous puissions comprendre son humeur, son budget, ses attentes voir s'il est accompagné d'enfants en bas age. Une fois cette sélection faite, l'utilisateur peut réserver le contenu, accéder à d'autres services contextuels, transports ou logements, de sorte que son séjour soit organisé en quelque minutes. L'application s'enrichi progressivement de l'expérience de ses utilisateurs de sorte que plus elle est utilisée et plus les propositions seront adéquates. A la frontière entre guide touristique nouvelle génération et assistant personnel, les applications potentielles de ce concept sont nombreuses et les modèles économiques restent à déterminer. Ce projet nous a permis de remporter le hackathon, mais pas seulement. nous avons engagé des échanges avec la CCI Côte d'Opale et la SNCF pour monter un groupe de travail destiné à évaluer les applications potentielles du concept. Affaire à suivre...